Numbers, Facts and Trends Shaping Your World

About Follow

Donate

Fact Sheets: News Media and Political Attitudes in Western Europe

November 30, 2018

Fiche d’information : Attitudes à l’égard des médias d’information et de la politique en France

anglais/English

Vous trouverez ci-dessous des informations spécifiques sur les attitudes et les habitudes à l’égard des médias d’information en France. Ces informations proviennent d’une enquête du Pew Research Center sur les médias d’information et la politique réalisée dans huit pays d’Europe occidentale entre le 30 octobre et le 20 décembre 2017. L’enquête couvrait cinq pays au nord (Danemark, Allemagne, Pays-Bas, Suède et Royaume-Uni) et trois pays au sud (France, Italie et Espagne).

    Perception des médias d'information en France

    Le sentiment d’importance des médias d’information et de confiance à leur égard varie considérablement d’un pays à l’autre. En général, les adultes des pays d’Europe du Nord (par exemple, la Suède et l’Allemagne) sont plus susceptibles de dire que les médias d’information sont très importants et qu’ils leur font confiance, alors que les personnes interrogées en France et en Italie sont les moins susceptibles de partager cet avis.

    La France est unique en ce sens que seuls 28 % des adultes considèrent que les médias d’information sont très importants pour la société (proportion la plus basse parmi les huit pays interrogés). Environ un tiers (35 %) disent faire confiance aux médias d’information, dont 4 % seulement leur font beaucoup confiance.

    Une minorité d'adultes français pensent que les médias d'information sont très importants ; environ un tiers font confiance aux médias

    Dans la plupart des pays interrogés, les personnes aux opinions populistes sont moins susceptibles de dire que les médias d’information sont importants et de leur faire confiance que les personnes aux opinions non populistes. En général, les différences dans ces attitudes à l’égard des médias d’information sont minimes lorsqu’on compare les personnes à gauche et à droite du spectre idéologique.

    De même, les clivages populistes dans les attitudes à l’égard des médias sont particulièrement prononcés en France : 26 % des personnes ayant des opinions populistes disent faire confiance aux médias d’information, contre 47 % de celles ayant des opinons non populistes. Sur la question de l’importance des médias d’information, 22 % des personnes ayant des opinions populistes déclarent que les médias d’information sont importants pour la société, contre 42 % de celles ayant des opinions non populistes. L’importance accordée aux médias en France est également divisée par l’idéologie gauche-droite : 39 % des personnes ayant des opinions situées à gauche estiment que les médias d’information sont importants, contre 23 % des personnes ayant des opinions situées à droite.

    En France, les attitudes à l’égard des médias d'information sont marquées par des clivages entre les personnes ayant des opinions populistes et celles ayant des opinions non populistes

    Principales sources d'information utilisées en France

    S’agissant des sources d’information vers lesquelles les gens disent se tourner le plus souvent, les divisions entre adultes à tendances populistes et non populistes ne sont pas aussi fortes que celles observées pour les attitudes à l’égard des médias d’information en général. Dans les pays du Sud, la préférence pour les principales sources d’information est généralement plus marquée entre les personnes à gauche et à droite du spectre idéologique qu’entre celles qui ont des opinions populistes et non populistes.

    En France, les personnes ayant des opinions situées à gauche et à droite diffèrent en ce qui concerne les sources d’information vers lesquelles elles se tournent le plus pour s’informer. Parmi les personnes qui ont des opinions situées à droite, BFM est la source d’information principale la plus citée, tandis que les personnes qui ont des opinions situées à gauche citent le plus souvent TF1 et France Télévisions (France TV).

    Différences parmi les Français concernant les principales sources d'information

    Là où les utilisateurs placent les idéologies des organes d'information, à droite et à gauche

    Pour de nombreux organes d’information dans les huit pays, les personnes qui utilisent un organe pour s’informer ont tendance à penser que celui-ci se rapproche plus de leur propre position idéologique gauche-droite. En France, c’est le cas de trois organes visés par l’enquête : la chaîne de télévision publique France 2, la chaîne d’information en continu BFM et le journal Le Monde. Pour ces organes, les utilisateurs ayant des opinions situées à droite ou à gauche ont tendance à les placer plus près de leur propre idéologie. Les utilisateurs alignés à droite et à gauche s’entendent généralement sur le placement de la chaîne de télévision TF1. Le Figaro, Libération, L’Express et Mediapart ne sont pas inclus dans cette analyse, parce qu’ils ne comportaient pas un échantillon à analyser suffisamment grand d’utilisateurs avec des opinions à gauche ou à droite.

    Placement idéologique des organes d'information en France

    En général, la place que le public attribue à un organe d’information tend à différer de celle où se situe réellement le public moyen sur le plan idéologique. Pour chacun des organes d’information visés par l’enquête, le public moyen (basé sur l’utilisation rapportée par les participants) tend à se situer près du centre idéologique. Cependant, les personnes qui ont entendu parler de chaque organe ont tendance à placer l’organe plus à gauche ou plus à droite que la position idéologique réelle de son public.

    La France ne fait pas exception. Pour la plupart des organes d’information, alors que leur public se place près du centre idéologique, les gens qui ont entendu parler des organes ont tendance à penser qu’ils penchent un peu plus vers la droite. TF1, par exemple, a un public qui se situe à peu près au milieu du spectre gauche-droite (3,3 sur l’échelle de 0 à 6), mais lorsqu’on leur demande de placer l’organe sur la même échelle gauche-droite, les personnes qui ont entendu parler de TF1 la placent plus à droite (à 4,1).

    Les gens ont tendance à penser que les organes d'information en France sont plus partisans que ne l’est réellement leur public moyen sur le plan idéologique

    Confiance à l’égard des médias d’information

    Dans sept des huit pays interrogés, l’organe d’information suscitant le plus de confiance parmi les organes visés par l’enquête est l’organe d’information public de chaque pays. C’est le cas en France, où une grande majorité d’adultes français (73 %) disent faire confiance à la chaîne de télévision publique France 2.

    En France, le public fait preuve d'une grande confiance dans l'organe d’information public français

    Comme pour la confiance à l’égard des médias d’information en général, la confiance à l’égard de certains organes varie selon les tendances populistes, les personnes aux opinions populistes exprimant des niveaux de confiance plus faibles que les personnes aux opinions non populistes.

    Par exemple, en France, les personnes aux tendances populistes sont moins susceptibles (-18 points de pourcentage) que les personnes aux opinions non populistes de dire qu’elles font confiance à l’organe d’information public France 2. La confiance est également divisée le long du spectre idéologique gauche-droite en France : ceux qui se placent à gauche de l’échelle idéologique allant de 0 à 6 sont moins susceptibles (-25 points de pourcentage) que les personnes à droite de faire confiance à la chaîne de télévision privée TF1.

    En France, les personnes ayant des opinions populistes ont tendance à faire moins confiance aux organes d'information que celles n’ayant pas de telles opinions

    Utilisation et perceptions des réseaux sociaux

    De nombreuses personnes en Europe occidentale s’informent par le biais des réseaux sociaux, Facebook étant cité comme la plateforme la plus largement utilisée pour s’informer.

    En France, 45 % des adultes s’informent par le biais des réseaux sociaux, dont 33 % chaque jour. Facebook est le réseau social le plus souvent utilisé pour s’informer. En France, les jeunes (de 18 à 29 ans) sont plus susceptibles de s’informer au quotidien par le biais des réseaux sociaux que les personnes de 50 ans ou plus (69 % contre 17 %).

    Pour les adultes français, Facebook est le site de réseau social le plus couramment utilisé pour s’informer

    Environ la moitié ou plus des consommateurs d’informations sur les réseaux sociaux dans chacun des huit pays interrogés déclarent connaître les sources qu’ils voient sur les réseaux sociaux. Néanmoins, des minorités non négligeables déclarent qu’elles ne prêtent généralement pas attention à la source de l’information qu’elles y trouvent.

    Les consommateurs d’informations sur les réseaux sociaux en France sont similaires aux autres Européens de l’Ouest : 53 % connaissent les sources d’information qu’ils trouvent sur les réseaux sociaux, mais environ un tiers (35 %) ne prêtent pas attention aux sources qui s’y trouvent.

    Beaucoup d'adultes français qui s'informent par le biais des réseaux sociaux ne prêtent pas attention aux sources des informations sur ces réseaux

    En savoir plus

    Ce texte a été traduit de l’anglais vers le français.

    Un résumé des conclusions du rapport complet est disponible en français sur Internet. Le rapport complet et la méthodologie sont également disponibles en anglais sur Internet.

    Pour consulter ces informations en français et en anglais sur Internet, ainsi que les données concernant les sept autres pays d’Europe occidentale inclus dans l’enquête en anglais et dans la langue principale de chaque pays, rendez-vous sur : https://pewrsr.ch/FranceNewsAttitudes.